Français

Les perspectives de l'enseignement du français dans la scolarité obligatoire en Suisse romande ont suscité débats et réflexions au début des années 2000. Il s'agissait de tirer un bilan scientifique de vingt ans d'enseignement du français renouvelé en Suisse romande, d'actualiser les fondements et finalités de cet enseignement et de faire l'état des besoins en matière de moyens d'enseignement.


Une réflexion en plusieurs étapes

Un "Groupe de référence enseignement du français" (GREF) a été créé début 2002. Il dépose un premier rapport à la CIIP en septembre 2002, contenant une série de recommandations relatives à l'enseignement / apprentissage du français en Suisse romande.

S'inspirant de ce rapport, mais aussi des travaux menés sous l'égide du Conseil de l'Europe (en particulier le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECR) et le Portfolio européen des langues) et de la CDIP (Concept général pour l'enseignement des langues, 1998), la CIIP promulgue le 30 janvier 2003 une Déclaration relative à la politique de l'enseignement des langues en Suisse romande.

17 postulats relatifs à l'enseignement du français suivent, adoptés par la CIIP en avril 2003. Outre la définition de quelques conditions générales, ces postulats traitent de la discipline du français, de l'évaluation et de la formation des enseignants, ainsi que des ressources et moyens didactiques.

Sur la base de ces postulats, le premier rapport du GREF de septembre 2002 est ajusté. Une nouvelle version est déposée en novembre 2003, définissant les grands principes de l'enseignement du français.

Une synthèse de ce rapport d'experts, intitulée «Enseignement/ apprentissage du français en Suisse romande. Orientations», est rédigée et remise aux enseignants romands concernés en 2006/2007. Ce document précise les orientations futures de l'enseignement du français en Suisse romande, en les illustrant d'une série d'exemples.


Nouveaux moyens d'enseignement

Les réflexions initiées au début des années 2000 à propos de l'enseignement du français ont naturellement intégré un volet "renouvellement des moyens d'enseignement".

En février 2006, la CIIP adopte un «Plan d'ensemble en vue de la réalisation et du choix de nouveaux moyens d'enseignement». Il recense, pour l'ensemble de la scolarité obligatoire, cinq besoins prioritaires:

  1. la création d'ouvrages de référence (pour le maître et pour l'élève);

  2. la mise à jour et l'extension de moyens existants (cf. fichiers COROME et Séquences didactiques "S'exprimer en français");

  3. la mise à disposition pour les classes du secondaire I de moyens d'enseignement intégrant l'ensemble des facettes de la grammaire au sens large (vocabulaire, grammaire, orthographe, etc.);

  4. la réalisation d'un ouvrage portant sur l'entrée dans l'écrit;

  5. la création d'un guide sur le français en tant qu'instrument au service d'autres disciplines.


Trois groupes d'experts sont constitués, avec pour mandat d'investiguer le marché éditorial francophone en vue de proposer une ou plusieurs collections de ressources didactiques dans les domaines suivants:

  • «grammaire au sens large»;
  • entrée dans l'écrit (écriture et lecture) ;
  • ouvrage de référence pour l'élève.

Le travail de ces groupes d'experts a été synthétisé dans un document "Rapport final du chantier Moyens d'enseignement de français" (30.10.2006). La CIIP a adopté ces propositions de décision concernant le choix de ressources didactiques, ainsi que la planification et le calendrier général, en juin 2007. 

Plus d'informations...

Déclaration relative à l'enseignement des langues (2003)

Enseignement/ apprentissage du français en Suisse romande. Orientations (2006)

«Plan d'ensemble en vue de la réalisation et du choix de nouveaux moyens d'enseignement» (2006)



Moyens d'enseignement: propositions validées par l'Assemblée plénière en juin 2007

CECR
   
   
   
Cartes d'identités des moyens d'enseignement de Français