Moyens d'enseignement romands (MER)

Parmi ses plus  importantes finalités actuelles, la CIIP vise à mettre à la disposition des cantons membres des moyens d'enseignement de qualité, répondant aux objectifs des plans d'études romands, acquis ou réalisés dans le meilleur rapport qualité-prix.

 

Pour ce qui concerne la scolarité obligatoire, la Convention scolaire romande (pdf) en son article 9 et son règlement d'application (pdf) en son article 6 déterminent les missions en ce qui concerne la coordination, la sélection et la réalisation de moyens d'enseignement communs correspondant aux objectifs et aux progressions du Plan d'études romand. Le chapitre IV du règlement de gestion financière (pdf) fixe l'ensemble des dispositions économiques et financières permettant la réalisation de ces missions.

La CIIP a adopté une claire définition du concept de moyens d'enseignement romands (pdf), prônant la fourniture de manuels imprimés aux élèves, et a déterminé les organes intercantonaux et les procédures administratives nécessaires pour ce travail complexe (analyse des besoins, préparation d'un projet éditorial, rédaction et validation, réalisation technique et distribution).

Deux tableaux de synthèse, actualisés chaque année, permettent de voir, pour les MER existants, quels moyens sont introduits dans quels cantons à partir de quelle année (pdf), et pour les MER en cours de sélection ou d'élaboration, à quel stade de développement se trouve actuellement le projet (pdf). L'IRDP tient à jour une liste exhaustive des moyens romands et cantonaux en usage (pdf).

Chaque collection ou respectivement chaque moyen d'enseignement romand actuel fait l'objet d'une description sous forme de "carte d'identité". Ces présentations sont faites de manière arborescente par discipline et par cycle d'enseignement.

Les enseignants et les formateurs peuvent accéder, au travers de la plateforme électronique PER-MER, à la version numérique de la plupart des moyens d'enseignement officiels romands et à leurs commentaires didactiques et ressources complémentaires. Une nouvelle plateforme est en développement, dans le cadre d'un projet pilote, pour permettre d'offrir à l'avenir un accès beaucoup plus souple et étoffé aux moyens et aux ressources, toujours dans le cadre référencé du PER.

 

Pour ce qui concerne la formation professionnelle, la CIIP agit dans le cadre d'un contrat passé avec le SEFRI, en bénéficiant de subventions fédérales fondées sur l'article 55 de la Loi sur la formation professionnelle pour la création ou la traduction (en français et en italien) de moyens didactiques destinés aux minorités linguistiques (moyens d'enseignement et cours interentreprises).

Le dispositif, les procédures et les engagements financiers sont tout à fait spécifiques à l'organisation de la formation professionnelle et impliquent en premier lieu une commission intercantonale représentative des diverses filières (CREME).

L'ensemble des productions et le fonctionnement sont présentés sur le site dédié cataro.ch.

Une plateforme électronique permet également, progressivement depuis la rentrée 2016, l'accès direct à de nombreuses ressources complémentaires.