Epreuves romandes

Base égale (art. 15 de la Convention scolaire romande)

1 La CIIP organise des épreuves romandes communes à l'Espace romand de la formation, en vue de vérifier l'atteinte des objectifs du plan d'études.
2 En fin de cycle ou à la fin du degré secondaire I, si la discipline choisie pour l'épreuve romande commune correspond à celle d'un test de référence vérifiant un standard national, le test de référence peut servir d'épreuve commune.


La réalisation d'épreuves romandes communes est très étroitement liée au développement des tests de référence conçus sur le plan suisse pour vérifier l'atteinte des compétences fondamentales définies dans les standards nationaux de formation (voir art. 10 al. 2 du concordat HarmoS et art. 6 de la Convention scolaire romande (CSR). La conception et la planification des deux procédures resteront toujours fortement interdépendantes et seront conçues et priorisées selon une planification pluriannuelle.

Ces épreuves romandes communes (EpRoCom) seront réalisées en mutualisant l'expertise d'ores et déjà existante dans les cantons. Il s'agira de créer une banque de données de tâches/items romande pour vérifier l'atteinte par les élèves des objectifs du plan d'études romand (PER).

L'orientation politique à donner à ces épreuves fait encore débat.

En 2011, l'IRDP a synthétisé dans un rapport le fruit des premières réflexions et travaux prospectifs qui lui avaient été commandés durant la phase initiale. Un nouveau groupe de pilotage a été désigné par l'Assemblée plénière pour analyser ce rapport, ainsi que les avancées sur le plan suisse.

L'année 2013 sera consacrée à la préparation d'un masterplan présentant de manière détaillée une organisation de projet et un calendrier de travail, avec une étroite collaboration entre les services de la CIIP et les partenaires cantonaux.